épilation

Chez les hommes trans, il est souvent indiqué d’épiler au laser l’avant-bras d’où sera pris le greffon qui servira à la phalloplastie avant de procéder à l’intervention chirurgicale de réassignation sexuelle.

Comment fonctionne l’épilation au laser?

Le laser épilatoire envoie une lumière riche en énergie. Cette lumière agit sur la couleur foncée (= le pigment) qui se trouve dans la racine du poil et dans la tige pilaire, ce qui endommage la racine du poil.

L’objectif est de détruire entièrement la racine du poil. Lorsque celle-ci est entièrement détruite, la repousse du poil s’interrompt. Cela n’arrive cependant pas toujours. Si la racine du poil est seulement détruite en partie, la repousse du poil ralentit ou celui-ci s’affine. Dans ce cas, l’épilation a uniquement un effet temporaire.

À quels résultats peut-on s’attendre?

L’épilation au laser donne les meilleurs résultats chez les personnes à la peau claire et aux poils foncés. Il faut en moyenne compter de 6 à 8 séances de traitement pour obtenir un résultat optimal. Les résultats des différentes séances d’épilation au laser peuvent fortement varier d’une personne à l’autre. Cela veut dire que, chez certaines personnes, 80 % des poils auront été définitivement détruits après 6 séances et chez d’autres 50% seulement, voire moins encore. On ignore encore la raison de ces différences.

Quand commencer l’épilation au laser?

Chez les hommes trans, il est souvent indiqué d’épiler au laser l’avant-bras d’où sera pris le greffon qui servira à la phalloplastie avant de procéder à l’intervention chirurgicale de réassignation sexuelle. Il faut commencer ce traitement bien à temps. Il faut en effet 7 séances de traitement en moyenne, espacées de 6 à 8 semaines

.Attention: les poils blonds contiennent peu de pigment. Les personnes aux poils blonds ne sont pas de bonnes candidates à l’épilation au laser. Les poils gris ou blancs ne contiennent pas de pigment. Un traitement n’a donc dans ce cas aucun effet non plus sur la pilosité. Les personnes à la peau mate ou foncée ne sont pas non plus de bonnes candidates à l’épilation au laser en raison du risque d’effets secondaires.

Que faire si l’épilation au laser ne fonctionne pas?

  • Utilisez une crème qui ralentit la repousse du poil. Parlez de ce traitement à votre médecin ou à votre esthéticienne.
  • Si le résultat n’est pas suffisant en raison du manque de pigments présents dans les poils, une épilation électrique est possible. Le traitement se fait alors poil après poil. Cette méthode convient à des zones de petites dimensions. Ce traitement peut se faire en instituts de beauté.
  • Utilisez éventuellement des crèmes épilatoires. Celles-ci fonctionnent uniquement sur les poils fins.
  • L’épilation à la cire est aussi possible. Dans ce cas, les poils sont arrachés avec leur racine et ne repoussent qu’après trois semaines environ. L’épilation à la cire n’est pas conseillée dans le visage. Ce traitement peut également se faire en instituts de beauté.

Effets secondaires et mesures de précaution

Pour un traitement au laser efficace, il est important que le poil soit présent dans le follicule pileux. C’est pourquoi vous ne pouvez plus épiler les poils avec une pince à épiler ou de la cire dans les 3 semaines qui précèdent le traitement au laser. Vous pouvez malgré tout les couper, les raser ou utiliser une crème épilatoire.

Évitez de bronzer dans les 6 semaines qui précèdent le traitement au laser et jusqu’à la fin de l’ensemble du traitement, et ce pour éviter que votre peau soit brûlée lors du traitement.

Immédiatement après le traitement, la peau devient rouge autour des follicules pileux et de petites vésicules superficielles apparaissent parfois. Ces réactions cutanées disparaissent généralement après quatre jours maximum. La plupart des patients ne mentionnent pas d’autres effets secondaires. Immédiatement après le traitement, la peau est très sensible aux rayons UV, c’est pourquoi il faut éviter toute exposition excessive au soleil durant un mois. Les poils tomberont 1 à 3 semaines après le traitement.

Le nombre de séances nécessaires varie fortement et dépend entre autres de la couleur des poils, de leur cycle de repousse, de leur épaisseur, de leur localisation, etc. 6 à 8 séances en moyenne sont nécessaires pour parvenir à un résultat acceptable.

Aucun remboursement n’est prévu actuellement pour ce traitement. Le coût des séances varie en fonction de l’étendue de la zone à traiter.