Enfants

Si les personnes transgenres ont déjà des enfants avant leur transition, il faut chercher la bonne façon d’informer ces enfants – en tenant compte de leur âge. Lorsque l’on explique aux enfants ce qui arrive à Papa ou à Maman, comment il ou elle se sent – un monsieur ou une madame ou autre – cette révélation peut engendrer de très nombreuses questions. Il est très important que les enfants se sentent aussi écoutés. En effet, contrairement à ce qui se passe par exemple dans le cas d’une séparation ou d’un trouble psychiatrique dont serait atteint l’un des parents, il est improbable que l’enfant entre en contact avec d’autres enfants vivant la même situation.

Afin d’informer correctement un enfant en fonction de son âge, consultez notre page de lignes directrices et de conseils.

Les enfants sont cependant très souples et étonnent souvent les adultes en réagissant ‘normalement’ à cette nouvelle donnée. C’est surtout le cas pour les très jeunes enfants. Il est important que les enfants ne se voient pas dans l’obligation de choisir l’un de leurs parents, que les deux parents continuent à les aimer autant qu’avant, même si l’un d’entre eux change d’apparence, et qu’ils puissent toujours s’adresser à ce parent. Bref : qu’un parent reste un parent.

Si les parents ne se sont pas (encore) mis d’accord sur le caractère transgenre de l’un d’eux, l’enfant risque d’être tiraillé dans des conflits de loyauté. Ces conflits peuvent avoir une influence néfaste sur le développement ultérieur de l’enfant. En cas de séparation, il est capital que l’enfant puisse garder le contact avec ses deux parents.

Il est souvent nécessaire de disposer des bonnes informations concernant les effets potentiels du statut transgenre de l’un des deux parents sur les enfants éventuels. Les rares études menées jusqu’à présent sur ce thème* ne mettent en tout cas aucun problème en évidence. Cela ne signifie naturellement pas que la transition de l’un des deux parents constitue un événement neutre dans la vie des enfants, mais que celle-ci n’entraîne pas nécessairement en soi de conséquences négatives (* cf. références ci-dessous). Les études existantes réfutent les affirmations relatives au développement de l’enfant d’un parent transgenre et arrivent à la conclusion qu’il n’y a aucun problème en ce qui concerne le bien-être de l’enfant. Les affirmations qui reviennent le plus souvent sont par exemple:

Ces études réfutent quelques affirmations relatives au développement de l’enfant d’un parent transgenre et arrivent à la conclusion que ce statut n’entrave en rien le bien-être de l’enfant. Les affirmations qui reviennent le plus souvent sont par exemple:

  • que l’enfant sera chahuté et rejeté par ses camarades et exclu des activités sociales des associations et du quartier;
  • que l’enfant n’aura pas de modèle de rôle masculin ou féminin;
  • que l’enfant s’interrogera sur sa propre identité de genre et/ou sur son orientation sexuelle.

Sales (1995) montre à quel point des interventions peuvent être fructueuses si ces problèmes surgissent. Quoi qu’il en soit, en cas de divorce, le parent transgenre risque de perdre le droit de garde en raison du manque de connaissances et d’études concernant l’effet d’avoir un parent transgenre sur le bien-être de l’enfant (Kitamura, 2005; Carter, 2006).

Sources:

  • Carter, K. J. (2006). The Best Interest Test and Child Custody: Why Transgender Should Not Be a Factor in Custody Determinations (note). Health Matrix 16(1), 209-236.
  • Ettner, R. & White, T. (2000). Children of a parent undergoing a gender transition: disclosure, risk and protective factors’. Paper presented at the XV8 HBIGDA -symposium, 1999, London. The International Journal of Transgenderism 4(3).
  • Freedman D., Tasker F. & Domenico di Ceglie D. (2002). Children and Adolescents with Transsexual Parents Referred to a Specialist Gender Identity Development Service: A Brief Report of Key Developmental Features. Clinical Child Psychology & Psychiatry, (7), 423-432.
  • Green, R. (1998). Transsexuals’ Children. The International Journal of Transgenderism 2(4), 4. http://www.symposion.com/ijt/ijtc0601.htm
  • Green, R. (1978). Sexual identity of 37 children raised by homosexual or transsexual parents. American Journal of Psychiatry 135(6), 692-697.
  • Kitamura, M. E. (2005). Once a Woman, Always a Man? What Happens to the Children of Transsexual Marriages and Divorces? The Effects of a Transsexual Marriage on Child Custody and Support Proceedings. Whittier Journal of Child & Family Advocacy 5(1), 227-240.
  • Sales, J. (1995). Children of a transsexual father: a successful intervention. European Child and Adolescent Psychiatry 4, 136-139.
  • White, T. & Ettner, R. (2004). Disclosure, Risks and Protective Factors for Children Whose Parents Are Undergoing a Gender Transition. Journal of Gay & Lesbian Psychotherapy 8(1/2), 129-145.
  • White T. & Ettner R. (2007). Adaptation and adjustment in children of transsexual parents. European Child & Adolescent Psychiatry 16(4), 215–221.