EN TANT QU’EMPLOYEUR, COMMENT SE MONTRER FAVORABLE AUX PERSONNES TRANS ?

En tant qu’employeur, vous ne devez bien entendu pas attendre d’être confronté à un travailleur trans. En mettant en place une politique proactive, vous éviterez d’éventuels problèmes ultérieurs et vous donnerez en outre une image d’ouverture. Il peut être simple de créer une image favorable aux personnes trans. Quelques exemples :

  • Reprenez la thématique transgenre dans votre politique en matière de diversité. Cela contribue à la conscientisation par rapport à la thématique transgenre chez tous les collaborateurs. Dans ce cadre, intégrez « l’identité de genre » et « l’expression de genre » dans votre clause de non-discrimination, avec d’autres motifs tels que la race ou l’origine ethnique, la nationalité, le sexe, l’orientation sexuelle, la religion et les convictions, le handicap et l’âge.
  • Si vous travaillez avec une déclaration anti-harcèlement, veillez à ce qu’elle fasse explicitement référence au harcèlement transphobe. Diffusez cette déclaration auprès de tous vos collaborateurs. (NB : sur le plan fédéral, la loi anti-harcèlement a été élargie aux motifs « identité de genre » et « expression de genre »).
  • Faites en sorte que le thème transgenre soit un sujet dont on peut parler, et ce de façon respectueuse. Veillez à mettre à la disposition de vos collaborateurs les coordonnées des organisations externes qui soutiennent les personnes transgenres, notamment par le biais des médiateurs ou des personnes de contact, du site internet de votre organisation, du service RH et des conseillers bien-être. Les grandes entreprises peuvent développer leur propre réseau ou groupe de soutien pour les collaborateurs LGBT.
  • Élaborez des directives pour votre organisation, qui prévoient que les dossiers électroniques et papier qui mentionnent le sexe des collaborateurs soient adaptés dès que vous apprenez qu’un travailleur a commencé un traitement de réassignation sexuelle. Le nouveau prénom et/ou le nouveau sexe peuvent sans problème être modifiés dans tous les canaux d’information et de communication internes, même si aucune modification n’a encore été effectuée sur le plan juridique au niveau des données personnelles.
  • Veillez à signaler clairement que les personnes transgenres ont le droit d’utiliser les équipements sanitaires et les vestiaires associés à leur identité de genre. Il faut en effet attendre plusieurs années pour obtenir un changement juridique de sexe. Prévoyez, si cela est possible, des toilettes neutres du point de vue du genre pour les travailleurs qui ne se sentent ni hommes ni femmes.
  • Lorsque, dans vos offres d’emploi, vous mentionnez explicitement que tou-te-s les candidat-e-s aptes sont encouragé-e-s à poser leur candidature, quels que soient leur sexe, origine ethnique, orientation sexuelle, etc., citez également « l’identité de genre » dans cette énumération. Vous indiquerez ainsi que les personnes transgenres sont également les bienvenues dans la procédure de sélection.
  • Publiez également les annonces de votre entreprise sur des sites web et dans des magazines LGBT.
  • Vérifiez les assurances offertes par votre entreprise. Il est malheureusement encore fréquent que la transsexualité soit citée dans la liste des affections graves qui ne sont pas couvertes par une compagnie d’assurances. En tant qu’employeur, vous pouvez demander une police adaptée pour votre entreprise.